Céréales, collations et desserts: les bons choix

Certains produits alimentaires vendus dans les commerces sont beaucoup moins bons pour la santé que nous le pensons ou que le prétend leur emballage. Parmi les plus courants, on note les céréales destinées aux enfants, les biscuits, les muffins et les gâteaux, les barres de céréales et les barres tendres, les craquelins, les produits au « goût de fruits » et les desserts glacés. Avant de les choisir, il est important de vérifier la liste de leurs ingrédients, le tableau de leur valeur nutritive et les allégations nutritionnelles (ex : faible en gras, sans sucre ajouté, etc.).

Les céréales à déjeuner

Les céréales pour enfants affichent des emballages colorés qui illustrent souvent des personnages ou des animaux populaires auprès des enfants. Malheureusement, elles contiennent très peu de fibres et beaucoup de sucre ajouté. Certaines renferment beaucoup trop de matières grasses et de sel, qui sont nocifs pour la santé.

  • Choisissez des céréales à déjeuner à base de grains entiers ou de son, de fruits séchés, de noix ou de graines.
  • Évitez les céréales à déjeuner qui contiennent des colorants artificiels ou qui contiennent du chocolat ou des friandises, telles que des guimauves.

Les céréales chaudes

Plusieurs céréales chaudes vendues sur le marché sont des céréales instantanées et aromatisées (érable, fraise, etc.) dans lesquelles les fabricants ont ajouté des édulcorants (ex : sucre, sucralose, etc.). Elles sont généralement trop sucrées et trop salées.

  • Privilégiez les céréales chaudes non sucrées composées de grains entiers ou de flocons tels que les flocons d’avoine. Vous pouvez augmenter la quantité de fibres de votre gruau en ajoutant une cuillerée de son non traité ou de céréales de son.
  • Évitez celles qui contiennent des friandises enrobées de gras trans.

Les barres de céréales et les barres tendres

Les barres tendres et les barres de céréales sont souvent considérées comme des collations « santé », or c’est souvent loin d’être le cas.

  • Privilégiez les barres qui contiennent une quantité considérable de fibres alimentaires et qui sont composées de farines de grains entiers, céréales entières ou grains entiers, de fruits séchés, de noix ou graines, de beurre de noix ou de graines, etc.
  • Évitez les barres qui sont enrobées de chocolat ou qui renferment des brisures de chocolat, du caramel, des guimauves, du nougat, etc.

Attention aux caries!

En raison de leur teneur en sucres et de leur texture collante, les barres de céréales, les barres tendres et les fruits transformés sont des aliments qui peuvent causer la carie dentaire. Pour l’éviter, vous pouvez rincer la bouche de votre enfant avec de l’eau ou lui donner un cube de fromage ferme après l’ingestion de ces aliments. La meilleure solution reste néanmoins le brossage des dents.

Les biscuits

La majorité des biscuits commerciaux sont gras et souvent trop sucrés.

  • Choisissez ceux qui contiennent des farines ou céréales entières, des fruits (frais ou séchés), des noix ou des graines.
  • Évitez les produits dont le premier ingrédient est le sucre. Évitez aussi ceux qui renferment des farines ou des céréales raffinées ou des gras trans.
  • Optez pour des préparations à base de vrais fruits ou de vrais légumes (muffins aux carottes, scones aux bleuets, pain aux bananes, carrés aux dattes...); Les recettes maison restent le meilleur choix.

Les fruits transformés

Il existe sur le marché, une multitude de fruits transformés qui sont présentés sous forme de compotes, de fruits séchés, de barres, de fruits au sirop, etc. Souvent trop sucrés et moins rassasiants, ils sont aussi moins riches en fibres et en eau que les vrais fruits.

  • Privilégiez les vrais fruits, qui constituent d’excellents dessert ou collation.
  • Choisissez les fruits transformés en compote, en conserve dans leur jus ou dans l’eau, mais sans édulcorants, ou séchés.
  • Évitez les fruits en conserve dans du sirop, les fruits enrobés de chocolat ou de yogourt et les gélatines du commerce.
  • Limitez les produits au «goût de fruits» qui malheureusement ne contiennent aucune trace de fruits, même si leur emballage, pour des raisons de marketing, suggère le contraire.

Sources: Révision scientifique : Extenso - Rédaction : Naître et grandir

Les commentaires sont fermés.